lesclesdelest@gmail.com

Bienvenue sur Les Clés de l'Est

Annonce ! Initialement composé d’un volet géopolitique (« Les Clés de l’Est ») et d’un volet historique (« ByzantiumPost »), le projet « Les Clés de l’Est » verra la mise en suspens, jusqu’à nouvel ordre, de son volet géopolitique. Par conséquent, ce projet se concentrera sur la vulgarisation des évènements historiques. (Pour plus d’informations sur le « ByzantiumPost » )

 

Le premier dossier historique est « L’Antiquité romaine tardive (285-718) » :

  1. Présentation de l’Antiquité tardive – Une transition entre l’Antiquité classique et le Moyen Âge
  2. L’Empire romain d’Occident ne s’effondra pas en 476 – Clarifications de la réalité historique
  3. Le contexte des débuts de l’Antiquité tardive – De la période classique à la période tardive [en cours]

 

Anecdote du Jour : Ce 1° juillet 2021, nous commémorions l’anniversaire de l’établissement du Principat romain le (-23 av.J-C). Vainqueur de Marc Antoine et de Cléopâtre lors de la bataille navale d’Actium (-31), Octave, fils adoptif et héritier du consul à vie Jules César, fut alors l’unique maître du monde romain, mettant ainsi fin aux interminables guerres civiles ravageant la République romaine. Si son père adoptif échoua à instaurer une monarchie, Octave, lui, y parviendra. Pour ce faire, il comprit qu’il devait établir un nouveau régime aux apparences républicaines. Ainsi, en -28, sous couvert de restaurer la république, il abolit le triumvirat, restaura le consulat et rendit, en apparence, au Sénat ses pouvoirs. En récompense, en -27, le Sénat lui octroya alors les titres inédits d’Augustus et de Princeps (Prince du Sénat). Désormais appelé Auguste, il obtint d’importants pouvoirs politico-religieux et une supériorité incontestable sur le Sénat romain. En -23, il reçut la puissance tribunicienne à vie, devenant le maître absolu du monde romain. Il est à noter que, s’il conservait des apparences républicaines, le Principat instaurait, en réalité, une monarchie impériale. Caractéristique de l’Empire romain classique (-27 à 192), le Principat romain sera balayé par l’Anarchie militaire du III° siècle, qui donnera naissance au Dominat (285-629), un régime monarchique absolu et de droit divin…

 
Drapeau de l'Empire romain/byzantin au XI° siècle

Ce drapeau byzantin est l'emblème du ByzantiumPost.

En ce 31 mai 2021, nous commémorons l’anniversaire du lynchage de l’usurpateur du pouvoir impérial Pétrone Maxime par la foule dans les rues de Rome (455). En mars 455, il fut impliqué, aux côtés de partisans du défunt Aetius (le vainqueur d’Attila le Hun aux Champs Catalauniques en 451), dans l’assassinat de l’empereur Valentinien III (425-455), qui était le dernier empereur d’Occident de la dynatie des Théodosiens (379-457). Cet assassinat rompit la paix négociée entre Rome et les Vandales, installés en Afrique, qui pillèrent la Ville éternelle (2° chute de Rome). Dès lors, dans la panique générale, Maxime Pétrone, désormais empereur illégitime et autoproclamé d’Occident, fut reconnu dans la rue et mis à mort par la foule… L’année 455 devait marquer le « début de la fin » concernant la Romanie occidentale !

 

Intéressés par les anciens articles du volet géopolitique des « Clés de l’Est » ? Voici les articles publiés et archivés dans la thématique « Comprendre la Politique de puissance et de réarmement de la Russie » .